• Le Brainstorming

    Le brainstorming, mokham- mise en page ellia, en cours

    Le Brainstorming connu aussi sous le nom «remue-méninges» ou «tempête d'idées» est une technique de créativité qui facilite la production d’idées d'un individu ou d'un groupe. L'utilisation du Brainstorming permet de trouver le maximum d’idées originales dans le minimum de temps grâce au jugement différé. Ce dernier consiste à énoncer d'abord un grand nombre d’idées et de les évaluer uniquement dans un deuxième temps ou lors d'une autre rencontre.

    Le brainstorming, mokham- mise en page ellia, en cours

    Les principales étapes du Brainstorming sont illustrées dans les points suivant: 

    • À la manière de :

    C’est la phase initiale qui consiste à déterminer avec clarté et précision quel est le but de la rencontre. À quel problème voulez-vous remédier? Quelle question nécessite une réponse? C’est aussi l’étape où l’on se rappelle les règles communes (comportement, temps alloué, etc.)

    • Tempête d’idées :

    Dans cette phase, tout est permis pour sortir un maximum d’idées pouvant répondre à la problématique. Aucune idée n’est mauvaise. Il ne faut porter aucun jugement critique sur ce qui est dit. C’est une phase où l’énergie du groupe est généralement très forte. C’est la phase de créativité. Plus les participants se sentent libres, plus ils auront d’idées et se sentiront libres d’improviser à partir des idées des autres.

    • Nettoyage :

    C’est l’étape où l’on élimine les doublons, où l’on regroupe des idées ensemble. C’est ici qu’on commence à adopter une pensée critique pour organiser ce qui a été fait lors de l’étape précédente. Les éléments flous peuvent alors être expliqués davantage (« qu’entendais-tu par… »)

    • Test de la réalité :

    C’est la phase où l’esprit critique est utile. Les idées citées tiennent-elles la route? Lesquelles répondent le mieux à la problématique? Lesquelles correspondent à nos critères contextuels (budget, temps, main-d’œuvre, etc.)? Gardez deux ou trois bonnes idées pouvant être appliquées à ce stade.

    • Décision :

    La phase finale est la confrontation des idées retenues, pour en arriver à appliquer celle ou celles qui conviennent le mieux. Prenez aussi le temps de revenir sur le processus pour déterminer les points forts et les points faibles de votre brainstorming. On peut devenir de plus en plus efficace avec un peu de pratique et beaucoup d’ouverture d’esprit.

    Le brainstorming, mokham- mise en page ellia, en cours

    On utilise donc le Brainstorming pour définir les éléments d’un projet ou d’une plus petite unité comme une scène ou un dialogue. Cela consiste à cibler les éléments que l’on va utiliser, par exemple si j’écris sur une feuille :

    • Hallucination
    • Univers
    • Illusion
    • Folie
    • Fantasme

    Avec ces mots-là, on peut former un texte.

    L'univers entier tombe sous l'emprise du phénomène d'hallucination. La terre que nous connaissons n'est plus qu'un monde imaginaire conçu par les illusions de ses habitants.

    Folie, schizophrénie, fantasme, amnésie et bien d'autres sont des formes d'hallucination. À partir de ces trois mots ou idées mon esprit a ajouté :

    • Phénomène
    • La terre
    • Monde imaginaire
    • Schizophrénie
    • Amnésie

     

    Telle est la puissance du brainstorming ! À partir des nouveaux mots, on peut former d’autres et ainsi de suite.

    Bref, pour votre projet, je vous conseille de prendre une feuille format A4, d’y noter tout ce qui vous passe par la tête. Noter quelques mots sur une feuille, c’est donner corps à votre pensée. Rien ne vous oblige à utiliser ces idées mais elles vont faire travailler votre cerveau sur ces « mots-clés » et vous orienter vers des idées connexes.

    Utilisez au maximum une page, moins vous mettez de mots-clés, mieux c’est ! Une scène, ce n’est que quelques mots. Ainsi vous aurez une vue d’ensemble qui exprimera l’essence de votre projet/intellect.

    Le brainstorming, mokham- mise en page ellia, en cours

    Il existe de multiples techniques de Brainstorming, praticables en groupe. En voici quelques-unes qui sont très utiles:

    • Retour vers le futur :

    Vous transportez la question posée dans un passé lointain (un siècle ou plus) et permettez ainsi au groupe d’imaginer des solutions qui n’existent pas encore. 

    • Les mutants :

    Les membres du groupe, comme les X Men, se choisissent de nouveaux pouvoirs qu’ils vont ensuite devoir utiliser pour réfléchir à la question posée (télépathie, maîtrise des éléments, capacité à figer le temps…). 

    • Changements imposés :

    Avant de lancer le groupe, attribuez un changement à chaque participant : changement d’âge, de nationalité, de métier, de lieu de résidence, d’histoire …

    • Le forum :

    C’est le centre de la salle, chacun peut y pénétrer pour lancer une idée, une controverse. Les autres membres de l’assemblée vont réagir, contredire ou enrichir les propos. Avec l’avénement de l’internet, cela peut se faire en ligne dans les forums web ou au moyen des softphone tel que Skype, etc.

    • Les associations :

    Deux participants proposent chacun un mot, le reste du groupe doit trouver des idées en combinant ces deux mots. Dès que la production baisse en rythme, un nouveau binôme énonce deux nouveaux mots.

     

    Pour conclure, le Brainstorming est une technique qui sert à poser des idées sur papier pour en générer de nouvelles. Si vous voulez écrire une histoire et vous ne savez pas par où commencer, brainstormez !

     By mokham

    « Utilisation des plans dans la BDLes livres »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    SAKURA MINAJ
    Mercredi 4 Septembre 2013 à 01:51
    merci grace au brainstorming j'7 eu de grande idee pourmn mangaje suis au tome 2
    2
    Mokham
    Samedi 14 Septembre 2013 à 10:44

    De rien ^^. Ravi que ce tuto t'a aidé. Bonne chance pour ton manga :)

    3
    Eli
    Lundi 7 Avril 2014 à 20:28

    Je viens de découvrir ce blog, il est plein de super ressources !

    4
    Jeudi 10 Août à 14:41

    Super article, et technique très intéressante, merci ! :)

    Une petite question : Le brainstorming est-il aussi efficace tout seul ? Ou risque-t-on au contraire de s'emmêler les pinceaux ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :