• Le héros

     

    I. Les différents types de héros

    Voici les héros que l'on rencontre le plus souvent dans les histoires. Attention toutefois, il s'agit là de stéréotypes, n'hésitez pas à sortir de ces cadres!

     

    a) Le héros classique

    Le héros classique n'est pas un super héros mais n'en est pas loin, en effet il a des qualités humaines (courage, sensibilité, débrouillardise) qui permettent au lecteur de s’identifier à lui. Des qualités humaines, mais plus que n'importe qui: il est un peu plus courageux, débrouillard, etc... que le commun des mortels. En gros, il donne une idée tout à fait exemplaire de l'espèce humaine, qui n'est parfois pas très réaliste. En contre partie, pour équilibrer, il faut lui donner de petits défauts qui peuvent prêter à rire. Il est habité par un idéal de générosité et de justice, qui fait qu'il est toujours du côté des plus faibles.

     

    b) Le héros moderne

    Le héros moderne se rencontre surtout dans les histoires pour adulte. Il a une épaisseur humaine (il est habité par des sentiments contradictoires, par le doute...), un psychologie plus complexe et plus réaliste. Il est plus proche d'un être humain normal que le héros classique, bien qu'il soit parfois un peu idéalisé.

     

     c) L'héroïne

    L'héroïne permet de jouer sur une gamme d'émotions plus large que les héros. Elle a de l'intuition, de la finesse, du charme, une sentimentalité qui permettent à l'auteur d'exploiter d'autres terrains que ceux occupés par les héros, mais il faut faire attention à ces caractéristiques qui peuvent rapidement la faire basculer du coté des personnages pour lesquels le lecteur ressent une profonde aversion: trop sensible, on la prendra pour une pleurnicheuse qui passe son temps à braire, trop courageuse, elle sera comparée à un garçon manqué sans gênes. Il faut donc savoir doser, et comme avec le héros classique, compenser les qualités par des faiblesses.  (Bon ceci dit, un héros peut être plus sensible qu'une héroïne, ne soyons pas sexistes!)

     

    d) L'antihéros

    L'antihéros se prête bien à la satire. C'est un négatif du héros classique. Il ne donne pas une idée optimiste de la nature humaine. Ses défauts sont grossis, il est plus cupide, plus lâche, plus cynique, et parce qu'il reste sympathique aux yeux du lecteur, réussi à faire accepter l'inacceptable. 

     

    e) Le héros comique

    Le héros comique est un véritable défouloir car il peut se permettre de faire tout ce que le lecteur (et l'auteur) ne peuvent pas faire sans toutefois se compromettre. C'est un héros maladroit, il est toujours hors du commun (plus inventif, plus gentil, plus intelligent), mais ses principales qualités, celles qui nous font rire sont habituellement considérées comme des défauts (étourdit, maladroit, non conventionnel en somme). Hormis ces quelques petites tares, il ne possède pas de gros défauts comme la malhonnêteté, et ses mauvaises actions sont toujours involontaires.

     

    II. Méthode de création

    a) Héros et histoire

    Tout d'abord, choisissez votre type de héros selon le genre de votre histoire et le public que vous souhaitez toucher. Par exemple, pour un shonen on prendra un héros courageux, pour un shojo une jeune fille mignonne et sincère. N'hésitez pas à sortir du cliché toutefois!

    Pour s’éloigner du stéréotype, il est important de s’appliquer sur le scénario car c’est lui qui formate le héros. Parfois les auteurs partent du héros pour créer leur scénario et l’inverse est fréquent aussi. En définitive scénario et personnage sont intimement liés, et le style de l’histoire définit le style du personnage principal.

    L’originalité est essentielle, mais pas toujours évidente à trouver, alors dites vous que si votre scénario est original, votre personnage le sera aussi. (En théorie! ;)


    b) Un héros avec des défauts

    N’essayez pas de créer un héros parfait, car il sera ennuyeux à souhait pour votre lecteur. Chaque auteur donne de lui-même à son personnage, malheureusement l’auteur lui donne souvent ses qualités et non ses défauts.

    N’oubliez pas qu’un personnage sans défaut est désintéressant, le lecteur ne peut s’identifier à quelqu’un de parfait, car le propre d’une histoire est l’évolution du personnage principal. Il faut donc un ou plusieurs défauts qui pourront s'effacer au fil de l'histoire ou bien rester, ancrés dans le caractère de votre héros.

    N’abusez pas des faux défauts comme par exemple: « il n’est pas sûr de lui (alors qu’en réalité il est parfait) », ou bien, faites en sorte que ce soit un réel handicap mêlés à d'autres défauts plus importants.

    L’histoire peut porter sur une quête matérielle mais en réalité le personnage réalise une quête intérieure. Le fait qu'il ait un manque ou un véritable défaut est donc essentiel. Votre personnage évoluera en fonction des obstacles et ce sont ses réactions et ses actions qui montreront au lecteur qui il est vraiment.
    Ce manque qui peut générer d’une certaine façon l’intrigue rendra votre personnage humain et il sera ainsi d’autant plus proche de votre lecteur.

    Petit conseil: vous pouvez éventuellement piochez dans les 7 péchés capitaux pour créer votre héros, afin que ce dernier ait un réel manquement.

    c) Le physique de votre héros
    Il est important de visualiser son personnage dans sa tête. De lui donner forme humaine (ou d’autres formes plus bizarres..). Son physique doit coller avec son caractère ou encore avec l’histoire. Par exemple si le personnage est froid il aura tendance à avoir les yeux bleu glacé. Si votre personnage est téméraire il aura les cheveux d’une couleur chaude.

    Exception faite des histoires plus réalistes, où le personnage ne ressemble pas forcément à ce qu'il est, ou bien si vous souhaitez créez un décalage volontaire.

    Cependant, le plus souvent, le physique est le reflet de la personnalité. Par ailleurs, le physique du personnage peut servir l’intérêt de l’histoire: par exemple, la cicatrice d’Harry Potter.

    d) Fiche de personnage

    La "fiche personnage"  vous permettra de ne rien oublier tout au long de l'écriture et de garder un personnage cohérent. A noter que vous pourrez modifier cette fiche en même temps que votre personnage évolue dans l'histoire. Gardez également en tête que vous n'êtes pas tenus de donner toutes les informations contenues dans cette fiche à votre lecteur, ça pourrait même être assez lourd enfait.. faites les comprendre subtilement lorsqu'elles sont nécessaires!

    Pour l’âge, tout dépend du niveau de maturité de votre personnage et du contexte de l’histoire. Pour son nom, pensez à ses origines. Evitez les prénoms impononçables ou trop communs. Des détails auxquels on pense moins pourront venir parfaire votre personnage, le rendre plus "réel" dans son univers: Le nom de ses proches parents, ses origines, ce qu'il aime, ce dont il a peur, ces détails pouvant ou non servir l'histoire.

    Un exemple de "fiche personnage":

    Informations générales
    Nom :
    Prénom :
    Age/date de naissance :
    Origines:
    Infos familliales:
    Lieu d’habitation :


    Aspect physique
    Poids & taille/silouhette:
    Vêtements:
    Description rapide:
    Signe distinctif:

    Mental/Caractère
    Qualités:
    Défauts:
    Ce qu’il aime:
    Ce qu’il déteste:
    Ce dont il a peur:
    Ses rêves:

    N'oubliez pas d'ajouter un "background", c'est-à-dire un passé à votre personnage, qui pourra éventuellement motiver certaines de ses actions dans l'histoire!

    Vous pouvez bien évidemment modifier cette fiche pour qu'elle prenne en compte des éléments spécifiques à votre histoire (exemples: "pouvoir magique", "signe astrologique", etc).

    Pour améliorer encore votre héros, vous pouvez le mettre dans différentes situations. Par exemple : Comment réagit votre héros lorsqu'il se fait agresser ? Lorsqu'il reçoit une déclaration amoureuse ? Lorsqu'il se blesse ? Etc... Cela peut vous servir ensuite dans votre histoire.

     

    Ensuite, la fiche, donnée en exemple plus haut, n'est qu'une base pour commencer à manipuler votre héros. Au fur et à mesure que vous écrirez, vous pourrez peaufiner, adapter votre héros à l'histoire. 

    De plus, n'oubliez pas qu'un héros change, évolue (c'est le but de la plupart des histoire: la quête de soi). Vous pouvez donc adapter votre fiche au fur et à mesure des changements qui s'opèrent dans l'esprit de votre héros. Je vous conseille cependant de garder vos anciennes fiches de côté, cela pouvant toujours être utile (si vous changez d'avis, si vous faites un flash back, ...).

     

    e) Introduire votre héros

    Vous pouvez introduire votre héros dès le début de votre histoire pour que le lecteur devine qui il est (comme dans la plupart des histoires - Voir Ex.1) ou l'introduire beaucoup plus tard, en mettant en scène son apparition et en changeant subtilement de point de vue (pas quelque chose d'extraordinaire non plus - Voir Ex.2).

    Exemple 1 : « Alex et son frère sortirent du lycée d'un pas rapide. Ils avaient hâte de rentrer. Le premier avait un mauvais pressentiment... »

    Exemple 2 : « Le vieil homme entra dans le village où beaucoup de monde circulait. C'était un jour de marché. Alors qu'il s'avançait, un enfant le percuta de plein fouet. Ce dernier se releva rapidement et disparu dans la foule laissant le vieil homme derrière lui. Il s'en voulait de le laisser mais il était terriblement en retard. Il arriva enfin devant les portes de chez lui, le souffle court. »

    Après, il y a la première personne du singulier, tout simplement, qui glisse immédiatement le lecteur dans la peau du héros (Voir Ex. 3). Dans une BD, il suffit de toujours suivre le héros pour être à la première personne du singulier. Vous pouvez également utiliser une focalisation interne qui ne permettra au lecteur de ne savoir que ce que le héros sait et voit: ce qui se passe autour de lui, ses pensées.. Cependant des scènes d'un point de vue omniscient (on sait tout) peuvent toujours être ajoutées, notamment pour aider à la compréhension de l'histoire ou pour ajouter du suspens.

    Exemple 3 : « Je courrai à perdre haleine. J'étais poursuivie depuis mon entrée dans la ville. Le vent et la vitesse plaquaient mes cheveux contre mon crâne. En jetant un coup d'oeil en arrière, je manquai de trébucher un cailloux. Ils étaient toujours derrière moi... »

     

    A vos plumes!

     

    Mokham, ellia, enilorak, Elyon, Eileen

     

     

    « 17e Concours - Jardin SecretDessiner du matériel scolaire: Stylos et crayons »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 16 Novembre 2013 à 13:02

    Salut, je suis en train de créer une fan fiction (je suis vraiment au tout début, là ou l'on créer les personnages...), et votre rubrique m'aide vraiment, merci. Je vais m'en aider pour créer l'héroine de mon histoire. (désolé pour les fautes )

    2
    Mercredi 12 Mars 2014 à 12:32

    Salut, j'ai une super idée de Manga dans la tête et je crois que ton blog va mettre bien utile. Je te félicite pour toutes c'est informations! ♥

    Merci et au revoir ♥

    3
    Lundi 21 Avril 2014 à 23:06

    Merci pour tout les conseils. ^^

    Puis-je prendre la fiche personnage ? Tu seras créditée ! Merci ^^

    4
    Lundi 21 Avril 2014 à 23:51

    Oui, tu peux la prendre!

    Bonne chance pour ton projet! ;)

    5
    Lundi 21 Avril 2014 à 23:54

    Merci beaucoup (j'espère qu'il aboutira cette fois ^^) !

    6
    Mercredi 3 Septembre 2014 à 18:18

    c'est bien aimable à vous faire tout çayescool

    7
    Lundi 26 Février à 00:12

    Hi there! I'm glad you were able to raise this question!  It's nice of you to share this truly original post! Thanks a million! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :